Simulateur de salaire en portage salarial

Evaluez votre salaire avec webportage en 1 minute chrono !
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Virement de paie (net à payer)
Voir le détail
1 453.46 €
soit 59%
Total des charges sociales
A quoi servent ces charges ?
905,78 €
soit 36%
Commission webportage
Pourquoi payer une commission ?
125.00 €
soit 5%
L'outil de simulation est mis à disposition par webportage à titre d'exemple et le résultat de cette simulation ne saurait valoir engagement contractuel.

Comprendre sa simulation de salaire en portage salarial

Simulateur et notes mis à jour le 10/01/2022

Comment se calcule le salaire effectif reversé sur mon compte ?
D'après la simulation ci-dessus, en tenant compte des paramètres avancés modifiables, nous estimons que :
💡 Vous pouvez aller plus loin en personnalisant les paramètres avancés (mutuelle, statut, prélèvement à la source etc.) dans le simulateur.
Calcul de vos revenus (+)
Chiffre d’affaire encaissé HT (+)
2 500.00
Frais professionnels HT (+)
200.00
Commission Webportage (-)
Calculée en % de votre CA HT (-)
125.00 €
Calcul de vos charges (-)
CVAE (-)
15.76 €
Charges sociales (-)
905.78 €
   dont cotisations sociales patronales
574.33
   dont cotisations sociales salariales
331.45
Prélèvement à la source de l'impôt (-)
0.00  €
Virement de paie (net à payer)
1 453.46
À quoi correspondent les charges sociales prélevées en portage salarial et à quoi servent-elles ?

Les charges sociales prélevées sur votre bulletin de salaire représentent entre 40 et 45% de votre chiffre d’affaires. Elles sont composées des charges patronales et des charges salariales.

Les charges patronales financent : 

  • votre affiliation au régime général de la sécurité sociale
  • votre future retraite
  • votre prévoyance santé
  • votre mutuelle
  • l’AGEFIPH
  • vos droits à la formation
  • les aides aux logement auxquels vous pouvez avoir accès, sous conditions de ressources

Les charges salariales financent : 

  • votre affiliation à l’assurance maladie
  • votre future retraite
  • votre prévoyance santé
  • votre mutuelle
Quelle est la commission touchée par webportage et que comprend-elle concrètement ?

C’est simple ! La commission webportage est indexée sur le chiffres d’affaires que vous encaissez pour chacune de vos missions en portage. Si vous ne réalisez pas de chiffre d’affaires, nous ne prélevons pas de commission.

Elle est de 5% ou 8%, en fonction de l’offre webportage que vous choisissez.

Cette commission permet de financer tous les services d’accompagnement mis à votre disposition :

  • le développement et la mise à jour des outils en ligne
  • l’édition de vos bulletins de salaire par nos gestionnaires RH
  • la gestion comptable de votre activité par nos experts comptables
  • un service d’accompagnement expert et juridique, pour vous épauler au quotidien
Ce qu’il faut savoir sur notre simulateur

Conçu entièrement par nos équipes, notre simulateur est 100% gratuit. Il vous permet d’évaluer et simuler votre revenu net sur la base de votre futur chiffre d’affaires et de vos frais professionnels.

Des paramètres avancés vous permettent de réaliser une simulation plus détaillée, en modifiant plusieurs options (mutuelle, statut salarié, offre, prélèvement à la source).

Vous pouvez aussi réaliser une simulation inversée en choisissant un salaire net désiré. Notre simulateur évalue alors le chiffre d’affaires nécessaire pour atteindre votre objectif de salaire net !

Questions-réponses sur notre simulateur de salaire

Comment évaluer mon chiffre d’affaires ?

Tout salaire en portage salarial est calculé en fonction du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté. Le montant des charges sociales dépend du chiffre d’affaires que vous réalisez en portage salarial. Elles sont déduites du salaire brut pour obtenir votre salaire net.

Pour faire une simulation de salaire réussie, il est donc essentiel de connaître votre prévisionnel de chiffre d’affaires : combien comptez-vous facturer par mois, en moyenne ? À noter que notre simulateur vous permet d’obtenir une estimation de salaire mensuel, sur la base d’un chiffre d’affaires réalisé sur un mois. Si vous saisissez un chiffre d’affaires annuel, le résultat de votre simulation sera erroné.

Si vous n’avez aucune idée du chiffre d’affaires que vous allez pouvoir réaliser en portage salarial, il est possible de faire une simulation inversée. Cette dernière vous permettra de savoir quel objectif de CA vous devrez atteindre chaque mois pour obtenir le salaire que vous souhaitez.

Notre outil peut aussi vous aider à déterminer le tarif d'une mission.

Pourquoi demandez-vous mon taux de prélèvement à la source ?

Pour réaliser une simulation de salaire au plus proche de la réalité, il est essentiel de renseigner votre taux de prélèvement à la source. En effet, depuis janvier 2019, tous les salariés sont soumis à ce mode d’imposition sur le revenu. Ce dernier a donc un impact direct sur votre rémunération et votre salaire. Pour connaître votre taux de prélèvement à la source, rendez-vous sur votre espace personnel sur impôts.gouv.fr.

Quel taux de TVA est appliqué en portage ?

En termes de facturation, toute société de portage salarial est assujettie à la TVA. Le taux de TVA appliqué dépend du type de client que le salarié porté facture (société française, entreprise en zone UE ou non UE, etc.) Voici les taux appliqués en fonction du type de client :

  • Particuliers et associations : 20%
  • Entreprises en France métropolitaine : 20%
  • Entreprises dans les Dom-Tom : TVA en vigueur automatiquement appliquée
  • Entreprises situées à l'étranger, dans l'Union Européenne : 0% grâce au numéro de TVA intracommunautaire
  • Entreprises situées à l'étranger, hors Union Européenne : 0% de TVA
Quels frais peut-on déclarer en portage ?

En portage salarial, il est possible de présenter des frais afin de les déduire des charges sociales du bulletin de salaire. Ainsi, plus vous avez des frais, moins vous paierez de charges et plus votre virement de salaire sera intéressant. Ces frais représentent les dépenses réalisées par le salarié porté, dans le cadre de l’exécution de ses missions.

Chez webportage, nous distinguons deux types de frais professionnels :

  • Les frais sur justificatif d'achat qui peuvent être présentés par tous les portés (achats de fournitures de bureau, achat de nom de domaine, hébergement, abonnement internet, etc.) ;
  • Les frais de déplacement, les indemnités kilométriques, les frais de restauration et d'hébergement ponctuel pour aller voir un client par exemple. Ces frais concernent uniquement les portés ayant souscrit à l'offre à 8%.

Si vous pensez avoir des dépenses au cours de votre activité, essayez de les évaluer et de renseigner le montant dans le champ "Frais mensuels" au moment de votre simulation de portage salarial.

ETAM ou Cadre : quel statut choisir en portage ?

Chez webportage, vous avez le choix entre le statut ETAM (agent de maîtrise) et le statut cadre.
Tous les nouveaux salariés portés bénéficient par défaut du statut ETAM car ce dernier est plus avantageux d’un point de vue financier et revenus : le montant des cotisations sociales est en effet moins élevé. Vous pouvez opter, sur simple demande, pour le statut cadre.

La mutuelle d’entreprise est-elle obligatoire en portage ?

Depuis le 1er janvier 2016, chaque employeur doit mettre en place une Mutuelle d'Entreprise Obligatoire pour ses salariés. Elle assure une protection sociale supplémentaire : forfait journalier hospitalier, soins dentaires, frais d’optique, etc.

Elle concerne aussi bien les salariés traditionnels que les salariés en portage salarial.

Il est possible de refuser la mutuelle d’entreprise si vous répondez à un des cas de dispenses prévus par la loi. Une pièce justificative recevable vous sera également demandée pour valider votre dispense.

✭✭✭✭✭ 4,4/5 (31 avis Google)