Comment mettre fin à son contrat de travail de portage salarial ?

Mis à jour le : 
6/5/2022

Comme dans le salariat traditionnel, vous disposez de trois options pour mettre fin à votre contrat de travail en portage salarial et donc mettre fin à votre activité en portage : 

  • la rupture de la période d'essai 
  • la démission
  • la rupture conventionnelle.

Comment mettre fin à son contrat de portage salarial pendant la période d’essai ?

En portage, le contrat de travail que vous avez signé auprès de votre société de portage doit prévoir une période d’essai. Pendant cette période d’essai, vous êtes libre de rompre le contrat qui vous lie, comme dans une situation salarié-employeur classique. 

Chez webportage, la période d’essai a une durée de 3 mois effectifs de travail, soit un nombre d’heures de travail sur vos bulletins de salaires équivalents à 3 fois 151,67 heures, soit 455,01 heures.

Pour rompre le contrat de travail de portage durant cette période d’essai, il vous suffit d’adresser votre demande par e-mail à l’équipe webportage. C’est ensuite notre service Ressources Humaines qui prendra le relais et vous précisera les modalités de fin de contrat.

Quelles sont les modalités de démission en portage salarial ?

Pour mettre fin à son contrat de travail de portage salarial, le salarié porté a également la possibilité de démissionner.

Chez webportage, le salarié porté peut démissionner à condition de ne plus avoir de facture en attente de règlement de la part d’un ou plusieurs clients. La demande de démission doit être réalisée de manière écrite, en adressant une lettre de démission signée manuscritement. Cette lettre de démission peut être aussi bien transmise par e-mail ou par courrier postal. 

Il faut prendre en compte un délai de traitement par le service de Ressources Humaines webportage, qui pourra varier en fonction du calendrier. L’ensemble des documents relatifs au solde de tout compte sont adressés au salarié porté, par voie postale.

Attention : en demandant une démission, le salarié porté ne pourra pas bénéficier de l’ARE (Aide au retour à l’Emploi de Pôle Emploi) même s'il aura pu cotiser pour le chômage durant son activité en portage.

Comment demander une rupture conventionnelle pour mettre fin à son contrat de travail en portage ?

La dernière option pour mettre fin à son contrat de travail de portage salarial est la rupture conventionnelle. Cette procédure est un peu plus complexe à mettre en place car elle nécessite : 

  • le financement par le salarié porté de ses indemnités de fin de contrat
  • le respect des délais et contraintes du Code du Travail.

En revanche, l’avantage principal de cette modalité de rupture de contrat réside dans le fait que le salarié porté pourra prétendre à l’allocation ARE de Pôle Emploi, le temps de retrouver un emploi ou lancer une autre activité. 

Chez webportage, pour demander une rupture conventionnelle, il suffit de formuler sa demande de manière écrite à l’équipe. Le Service RH se saisit de la demande afin de calculer l’indemnité légale de fin de contrat, etc. 

Si vous n'êtes pas encore salarié et que vous n'avez pas encore signé de contrat de travail, vous pouvez mettre fin à votre inscription chez webportage par simple e-mail.

Envie de devenir freelance ?

On a la solution chez webportage :

Zéro administratif

Accompagnement aux petits oignons

CDI & bulletins de salaire

Assurance pro

Démarrer l'inscriptionBénéficier d'un rdv personnalisé

Démarrez votre aventure d'indépendant en 24h chrono

Sans minimum de chiffre d'affaires, sans engagement & sans frais cachés 👌

Télécharger gratuitement les 7 choses à savoir avant de vous inscrire !
Complétez votre inscription en ligne en 5min.
Téléchargez vos pièces justificatives
Votre inscription est étudiée sous 24h ouvrées*
Vous pouvez démarrer vos prestations !
*délai supplémentaire de 72h pour les ressortissants étrangers.
👉   Commencer l'inscription en ligneUne question ? RDV d'audit personnalisé
Notre philosophie : il n'y a pas de mauvaises questions !

Questions fréquentes

Combien gagne-t-on en portage salarial ?

Tous les mois, le salarié porté obtient un bulletin de salaire en fonction du chiffre d’affaires qu’il a réalisé. En portage salarial, pour obtenir son salaire net, c'est tout simple ! Il faut retirer du chiffre d'affaires : les cotisations sociales, le prélèvement à la source et les frais de gestion de la société de portage.

Qu'est-ce-que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut professionnel à mi-chemin entre indépendance et salariat. Il permet d’être freelance tout en bénéficiant des avantages sociaux du salariat traditionnel en signant un contrat de travail avec une société de portage. Cette dernière gère l’administratif du freelance pendant que celui-ci se préoccupe de son cœur de métier, auprès de ses clients.

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial est ouvert aux activités de prestations de services intellectuels non réglementées (consultant, formateur, chef de projet, community manager, développeur, etc).

Que vous soyez jeune diplômé, salarié, retraité, chef d’entreprise ou demandeur d’emploi… vous pouvez faire du portage !

Pourquoi choisir le portage salarial pour devenir indépendant ?

Le portage salarial permet d’exercer en indépendant avec un filet de sécurité. Contrairement à la micro-entreprise, le porté peut côtiser pour le chômage, bénéficier des prestations de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, côtiser pour la retraite et déclarer ses frais professionnels, sans plafond, afin de diminuer le montant de ses cotisations sociales.