Quels sont vos goûts en matière de cookies ? 🍪
Pas de chichi entre nous !

Nous utilisons des cookies afin de vous faire vivre une expérience optimale sur notre site web ! ✨ Ils nous permettent de récolter les données de nos visiteurs, d’optimiser notre site web et d’améliorer continuellement les offres & services que nous vous proposons. 👉 Pour en savoir plus sur notre recette de cookies, n’hésitez pas à consulter notre Politique de Confidentialité.

Préférences

Portage salarial : le guide complet pour tout savoir

Mis à jour le 18/07/2022
Le portage salarial est un statut qui permet de se mettre à son compte en freelance, ultra rapidement et sans passer par la case création d’entreprise.
De plus en plus plébiscité par les freelances, le portage salarial présente de nombreux avantages pour ceux qui souhaitent se lancer en indépendant, sans prise de tête : affiliation au régime général de la sécurité sociale, CDI avec bulletins de salaire, simplicité, accompagnement… 
Qu’est-ce que le portage salarial ? Comment ça marche ? Qui peut faire du portage salarial?
Chez webportage, nos experts vous expliquent tout, de A à Z, sur ce statut qui permet de devenir indépendant avec un filet de sécurité en plus !

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Alternative à la création d'entreprise et à la micro-entreprise, le portage salarial est apparu dans les années 1980. Depuis 2017, le statut bénéficie officiellement d’une convention collective

Le portage salarial est un mode de travail à mi-chemin entre l’indépendance et le salariat. Il permet de se lancer dans une activité professionnelle indépendante tout en bénéficiant du statut de salarié et des avantages sociaux qui y sont liés. 

Concrètement, en portage salarial, le professionnel indépendant est “porté” par une société de portage salarial qui le salarie, tout en le laissant entièrement autonome.

Comment fonctionne le portage ?

Le portage salarial se présente sous la forme d’une relation tripartite entre :

  1. la personne en portage salarial (le salarié porté)
  2. la société de portage
  3. et les clients du salarié porté.
Schéma du fonctionnement du portage salarial

Pour exercer une activité pro indépendante en portage salarial, le futur salarié porté commence par choisir sa société de portage et s’y inscrire. La société de portage effectue alors les démarches pour le salarié. Elle met notamment en place un contrat de travail (CDI ou CDD de portage salarial).

Ainsi, le salarié porté peut démarrer ses prestations comme un indépendant traditionnel mais tout en bénéficiant du statut de salarié. Et c’est ça, qui fait la spécificité du portage !
Pendant toute la durée de leur collaboration, la société de portage accompagne son salarié porté et porte son activité.Elle réceptionne les paiements de ses clients, gère sa comptabilité,  édite ses bulletins de salaire et remplit toutes ses obligations en tant qu’employeur.

En contrepartie, la société de portage prélève une commission sur le chiffre d’affaires HT réalisé par son porté. Ce taux de commission (aussi appelé frais de gestion) varie d’une société de portage à une autre et inclut différents services.

Concernant la clientèle du salarié porté, elle a pour seul interlocuteur le salarié porté lui-même. Il gère ainsi son portefeuille client comme bon lui semble (relation commerciale, négociations des tarifs et des modalités d'exécution des missions, etc.). Une fois la mission accomplie, le client règle le montant de la prestation directement à la société de portage. Car c’est cette dernière qui se chargera de transformer le chiffre d’affaires réalisé par le porté, en salaire.

Quels sont les avantages du portage ?

Le portage salarial présente de nombreux avantages  : 

  • Il permet de devenir indépendant en se préservant des contraintes liées à la création ou à la gestion d’une entreprise. Pas de formalité auprès du Greffe, pas de comptabilité, pas de risque social ou fiscal, une entrée/sortie simple et rapide, … Avec le portage, l’indépendant ne se pose pas de questions sur ses démarches administratives. Il n’a pas non plus besoin d’être en relation avec les différents organismes d'État car c’est la société de portage qui se charge de tout !
  • Le salarié porté dispose de la même protection sociale qu’un salarié “traditionnel” ce qui lui permet d’exercer en freelance avec un filet de sécurité (sécurité sociale, prévoyance, assurance chômage, formation, retraite, rémunération) tout en gardant les avantages d’exercer une activité indépendante.
  • Le porté bénéficie d’un contrat de travail et de bulletins de salaire, ce qui peut jouer en sa faveur notamment auprès des banques.
  • Le porté peut déclarer des frais professionnels (internet, déplacement, matériel, etc), contrairement à d’autres statuts, tels que la micro-entreprise ou auto-entreprise, qui ne le permettent pas. Ces frais professionnels permettent de réduire le montant des cotisations sociales au moment du calcul des bulletins de salaire par la société de portage.
  • Enfin, exercer en portage salarial permet de bénéficier d’un accompagnement et d’une expertise, pour devenir freelance en toute sérénité, avec un cadre défini et maîtrisé par la société de portage.

Le portage salarial présente également de nombreux atouts pour les entreprises qui ont besoin de faire appel aux services de consultants experts dans un domaine précis et de façon ponctuelle. Le portage leur permet d’être libérées de certaines tâches administratives, notamment liées aux ressources humaines (gestion des candidatures, embauche, contrat de travail, charges patronales, etc).
Attention ! Les entreprises clientes et le salarié porté ne sont pas liés par un lien de subordination. Le porté reste un prestataire de service externe.

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial est fait pour toutes celles et ceux qui veulent facturer des prestations, de manière ponctuelle ou régulière. Il n'y a pas de minimum ou de maximum de chiffre d’affaires à réaliser pour exercer en portage.

Il n’y a pas non plus de profil type. Le portage salarial s’adresse aussi bien :

  • aux freelances qui font le choix de ce statut dans la durée
  • aux porteur de projets qui veulent tester une idée
  • aux serials entrepreneurs
  • aux salariés qui veulent exercer une activité secondaire en indépendant
  • aux demandeurs d’emploi qui ont un projet entrepreneurial
  • aux jeunes diplômés qui veulent se lancer en freelance
  • aux retraités qui veulent continuer à exercer et compléter leur pension de retraite.

Quels sont les métiers qu’on peut exercer ?

Le portage salarial est encadré par une convention collective. Cette dernière précise les métiers qu’il est possible d’exercer, soit globalement toutes les prestations de services intellectuels non réglementées.
Cela englobe de nombreux métiers dans des secteurs d’activités très variés :

  • administratif, ressources humaines & management
  • bien-être, art et santé
  • business et stratégie
  • développeurs, data scientists et métiers du web
  • formateurs
  • gestion de projet
  • informatique
  • marketing et communication
  • rédacteurs et community manager
  • graphistes et photographes
  • vente par téléphone et agents téléphoniques

En revanche, en portage salarial, il faut savoir qu’il n’est pas possible d’exercer les activités suivantes : 

  • les activités d’achat/revente de produits
  • les activités réglementées (médecin, avocat, etc.)
  • les métiers de services à la personne (garde d’enfants, employé de ménage, etc.)
  • les experts comptables, commissaires aux comptes
  • les activités relevant de la TVA immobilière et de la location d’immeubles
  • les professionnels de santé
  • les activités agricoles

Comment choisir sa société de portage ?

Il existe un grand nombre de sociétés de portage en France et le secteur est en constante croissance ! Selon nos experts juridiques, voici plusieurs questions à se poser avant de choisir une société de portage :

  • Depuis combien de temps existe-t-elle et quelle est sa renommée plus globalement ?
  • Applique-t-elle correctement la convention collective du portage ?
  • Peut-elle vous fournir une simulation de salaire détaillée ?
  • Son service client est-il disponible et réactif ?
  • Son assurance RC pro et sa garantie financière des salaires sont-elles incluses dans l’offre proposée ?
  • Est-elle transparente quant aux différents coûts qui seront à votre charge (mutuelle, médecine du travail, CVAE, etc.) ?
  • L’offre qu’elle propose est-elle en adéquation avec votre activité et vos besoins ?
  • Met-elle à votre disposition des outils vous permettant d’être autonome au quotidien ?
Notre philosophie : il n'y a pas de mauvaises questions !

4 questions fréquentes sur le portage salarial

Qu'est-ce-que le portage salarial ?

Le portage salarial permet d'exercer une activité indépendante sans avoir à créer d'entreprise et tout en bénéficiant du statut de salarié. Le salarié porté est ainsi 100% indépendant et bénéficie d'un contrat de travail, de bulletins de salaire et d'une protection sociale complète, comme un salarié normal.

Combien gagne-t-on vraiment en portage salarial ?

En portage, le salarié porté obtient une rémunération sous forme de bulletin de salaire. Ce dernier est calculé en fonction du chiffre d'affaires encaissé par le salarié porté. Pour obtenir son salaire net, il faut retirer du chiffre d'affaires : les cotisations sociales, le prélèvement à la source et les frais de gestion de la société de portage (5% ou 8% chez webportage).

Qui peut faire du portage salarial ?

Que vous soyez jeune diplômé, salarié, retraité, chef d’entreprise ou demandeur d’emploi… vous pouvez exercer en portage salarial ! Ce statut est ouvert aux activités de prestations de services intellectuels non réglementées (consultant, formateur, chef de projet, community manager, développeur, etc).

Pourquoi choisir le portage salarial pour devenir freelance ?

Le portage salarial permet d’exercer en freelance avec un filet de sécurité en plus ! Contrairement à la micro-entreprise, le porté peut côtiser pour le chômage, bénéficier des prestations de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, côtiser pour la retraite et déclarer ses frais professionnels, sans plafond, afin de diminuer le montant de ses cotisations sociales.

Démarrez votre aventure d'indépendant en 24h chrono

Sans minimum de chiffre d'affaires, sans engagement & sans frais cachés 👌

Télécharger gratuitement les 7 choses à savoir avant de vous inscrire !
Complétez votre inscription en ligne en 5min.
Téléchargez vos pièces justificatives
Votre inscription est étudiée sous 24h ouvrées*
Vous pouvez démarrer vos prestations !
*délai supplémentaire de 72h pour les ressortissants étrangers.
👉   Commencer l'inscription en ligneUne question ? RDV d'audit personnalisé