04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Travailler à la retraite en portage salarial

Si le départ en retraite représente un véritable tournant dans une vie, il n’est désormais plus vécu de la même façon.

 

Travailler à la retraite avec le portage salarial

De nombreux retraités souhaitent maintenir une vie professionnelle pour diverses raisons : dimension sociale, transmission du savoir, approfondir leurs domaines d’expertises, se réaliser dans des activités complémentaires, par nécessité financière etc.

Les entreprises, elles, peuvent tirer avantage de ces profils séniors, puisqu’ils disposent d’un immense capital de connaissances, de savoir-faire et d’une grande disponibilité.   

 

Quelques chiffres et définitions sur la retraite

  • Il y avait au 31/12/2016, plus de 14 millions de retraités en France.
  • Selon un sondage IFOP 2014 et Etude Caisse Nationale Assurance Vieillesse : 4% des retraités du régime général exercent une activité professionnelle en tant qu'indépendants ou salariés, soit 500 000 retraités environ.
  • Retraite : Le fait de mettre fin à son activité professionnelle en faisant valoir ses droits à pension.
  • Droits à pension : ils s’obtiennent selon les conditions requises par la législation (âge légal atteint et cotisations suffisantes auprès des organismes de retraite).

 

Départ à la retraite : la législation en vigueur

Depuis 2010, le système de retraite français a connu de nombreuses réformes (2010, 2012, 2014 et 2015).

Il faut atteindre l’âge légal minimum de départ à la retraite :

  • Personnes nées avant 1955 :
    L’âge minimum varie entre 60 et 62 ans
    Le nombre de trimestres varie entre 160 et 165
  • Personnes nées après 1955 :
    L’âge minimum est de 62 ans
    Le nombre de trimestres est de 166

 

A noter : le départ à l’âge légal n’octroie pas automatiquement de droit au versement d’une pension au taux maximum. ​ La pension de retraite est liée à la cotisation d’un nombre de trimestres suffisant. Une décote proportionnelle au nombre de trimestres manquants est appliquée de façon définitive au montant de la retraite.

 

Les règles de cumul emploi retraite : quelles conditions ?

Deux règles de cumul peuvent s'appliquer :

1. Le cumul emploi-retraite intégral

Il est possible de cumuler la pension de retraite avec les revenus professionnels. Il faut alors respecter les trois conditions suivantes :

  • avoir l'âge légal pour partir à la retraite, à savoir entre 60 et 62 ans selon votre année de naissance (cf. ci-dessus) ;
  • remplir les conditions qui ouvrent les droits à une pension de retraite à taux plein (ces conditions sont directement liées à votre âge ou à votre durée d'assurance) ;
  • avoir liquidé l'ensemble des retraites, que ce soit de base ou complémentaire.

 

2. Le cumul emploi-retraite partiel

Si vous ne respectez pas les conditions du cumul intégral ci-dessus, un cumul partiel basé sur un plafond de revenus est possible. Ce plafond tient compte des pensions de retraite ainsi que des revenus professionnels générés. La somme de ces deux derniers ne doit pas dépasser les montants suivants :

  • 160% du SMIC soit 2 397,55€ par mois (2018) ;
  • le dernier salaire d'activité que vous aurez touché avant la liquidation de vos pensions.

La somme des pensions de retraite sera réduite si le plus haut de ces deux plafonds est dépassé. Cette réduction sera égale au montant de dépassement. Exemple : votre cumul revenus et retraites dépasse de 400€ le plafond ? Alors votre pension de retraite sera réduite de 400€ pour compenser votre dépassement de plafond.

À savoir : vous pouvez reprendre une activité auprès de votre dernier employeur. Cependant, vous ne pourrez bénéficier du cumul revenus retraite qu'à partir du 7ème mois qui suivra votre départ à la retraite.

 

Quelles sont les motivations à travailler à la retraite ?

  • Des retraités travaillent lorsqu’ils sont à la retraite par nécessité financière.
    Ces retraités vont continuer de travailler pour compléter leur faible pension de retraite. Cumuler retraite et emploi, c'est avoir l'assurance de pouvoir subvenir à des besoins qui ne pourraient être couverts par la pension de retraite.
  • Pour d’autres retraités, cela correspondrait davantage à un besoin d'épanouissement, consistant notamment à valoriser leurs expertises, développer leurs  potentiels plus librement ou maintenir une activité dynamique.

Selon la pyramide de Maslow, les besoins de tout individu – et y compris les retraités – peuvent être résumés de la façon suivante : de la satisfaction des besoins primaires au besoin de sentiment d’utilité.
 

Survie Respirer, manger, boire et se reposer
Sécurité et protection Vivre à l’abri des menaces et dangers
Amour et appartenance Aimer et être aimé
Estime Obtenir respect, estime et reconnaissance
Accomplissement de soi Créer, s’amuser et se dépasser


Percevoir une retraite peut donc répondre aux besoins de survie, de sécurité et de protection. De manière complémentaire, le fait d’obtenir un contrat en qualité de retraité permet de conserver des liens affectifs avec des collaborateurs, d’être reconnu comme une référence dans son domaine et de maintenir des activités permettant de rester connecté au monde. Bien anticipée, la retraite peut s’avérer être une formidable opportunité pour développer un potentiel intellectuel et créatif et éviter une éventuelle mort sociale.

 

Mise en place du cumul emploi retraite

Les secteurs qui s’y prêtent : les domaines propices à la continuité de l’activité professionnelle en retraite sont les suivants.

  • Les métiers des cadres et des diplômés car les taux de remplacement sont faibles. Il y a par exemple le cadre qui devient consultant. Il dispose d’une expertise forte de son domaine d’activité ;
  • Les métiers de la mise en relation et des affaires. Le carnet d’adresse du retraité présente alors une valeur recherchée par les entreprises.

La check-list des démarches à suivre pour mettre en place une activité lorsque l’on est retraité :

1 - Se renseigner pour connaître ses droits de pension S’adresser à la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV)

Numéro de téléphone : 39 60

Site : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/accueil

2 - Organiser sa reprise d’activité

1/ Faire un bilan de compétences

2/ Etudier le marché du travail, confronter l’offre que l’on propose à la demande

3/ Calculer le cumul emploi retraite pour anticiper la gestion de son activité

4/ Choisir le statut adapté à la reprise d’activité (portage salarial, création d’entreprise ou auto-entreprise)

Sources de renseignements possibles :

Pôle Emploi

Chambre de Commerce et d’Industrie

3 - Prévenir la Caisse de Retraite de la reprise d’activité La prévenir le mois suivant la date de reprise de l’activité.

Formulaire à remplir :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R37399

Le portage salarial : une solution adaptée pour travailler à la retraite

Le portage salarial est particulièrement adapté au cumul d’activité et de retraite.

Il permet de compléter ses revenus de façon sécurisée.

  1. Le retraité est autonome dans la gestion de ses plannings.
    Il s’organise comme il le souhaite, il est maître de ses horaires et de son niveau d’activité.
  2. Le portage salarial permet le cumul du salaire avec la pension. Cumul intégral ou partiel selon les cas.
  3. Le retraité négocie ses tarifs et fixe ses conditions de missions.
  4. Il délègue à l'entreprise de portage salarial toute la gestion administrative et comptable de son activité afin de se consacrer pleinement à son activité de salarié porté.
  5. Le portage salarial assure la conformité avec la réglementation en vigueur et toutes les évolutions qu’elle pourrait impliquer.