04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Comment devenir graphiste freelance ?

Le graphiste est un professionnel de la création artistique aux coups de crayon experts, qui évolue aussi bien dans le secteur de la publicité pour vêtements que dans l'imagerie automobile. Les graphistes peuvent travailler au sein d'une entreprise ou s'installer en tant que travailleurs indépendants en freelance.

Description du métier de graphiste

Le graphiste est avant tout un spécialiste de la communication : son activité consiste à élaborer l'aspect graphique d'un produit (site internet, logo, affiche, emballage), dans l'optique de lui faire porter le message ou les valeurs du client. Les métiers du graphisme consistent à transformer des idées en images, leur donner une forme et assurer la transmission de leur message vers le public auquel ils sont destinés. Le dessinateur indépendant effectue une analyse de la demande et des concepts du client, puis il élabore une image en conformité avec ses attentes.

Les missions du graphiste en freelance

Un graphiste freelance est appelé à traduire un message commercial en image : sa première mission est de donner une identité visuelle à une ou plusieurs idées. Il est également appelé à créer un univers graphique pour le compte de ses clients. Il se charge par ailleurs de la conception des chartes graphiques et du choix des divers éléments à exploiter sur l'image (typographie, couleurs, design). Il met tout son sens artistique à la création d'une image qui exprime au mieux les concepts exprimés par son client.

Les qualités requises pour être graphiste en freelance

Il va sans dire que le graphiste sait et aime se servir d'un crayon : fin dessinateur, il doit être aussi méticuleux que précis. Faire preuve d'imagination est absolument indispensable pour un dessinateur indépendant : sa capacité à trouver des idées d'exception sera très appréciée. La passion, la curiosité et l'organisation sont des qualités utiles pour mener à bien ses projets. Le dessinateur indépendant doit par ailleurs être polyvalent et savoir s'adapter à chacun de ses projets. Enfin, une bonne dose d'innovation le rendra exceptionnel et lui permettra d'établir sa notoriété : ce qui somme toute, est le but de tout travailleur indépendant.

Les formations pour devenir graphiste freelance

Il est possible de devenir dessinateur indépendant en autodidacte grâce aux logiciels appropriés ; cependant, un diplôme obtenu dans une école reconnue vous permettra d'intégrer plus facilement une agence ou de vous lancer en tant que freelance. En dehors des formations académiques, il est indispensable pour un dessinateur indépendant d'avoir la maîtrise des logiciels PAO (Publication assistée par ordinateur) telles que Photoshop et In Design. Diverses formations sont indiquées pour devenir graphiste indépendant :

  • Bac + 2 : BTS multimédia ou expression et communication visuelle, options : espaces de communication, graphisme édition publicité
  • Bac +3 : DNAT (diplôme national d'arts et techniques)
  • Bac +4 : DSAA (diplôme supérieur d'arts appliqués) option arts et techniques de la communication
  • Bac +5 : DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique) Master pro sciences et technologies

Le salaire du graphiste freelance

Lorsqu'on exerce une activité en indépendant, le plus important est de savoir trouver ses clients, bien choisir ses projets et définir ses tarifs en fonction du travail réalisé, de l'expérience et de la notoriété. Pour la réalisation d'une affiche, un graphiste débutant peut gagner 200 EUR et un expert peut appliquer un tarif allant jusqu'à 5000 EUR. La réalisation d'un logo d'entreprise peut être payée entre 800 et 3500 EUR. Pour la conception d'une plaquette, le dessinateur freelance peut appliquer un tarif allant de 200 jusqu'à 4500 EUR.

Quel statut pour le graphiste en freelance

Le dessinateur indépendant peut choisir d'être un auto-entrepreneur : c'est un statut idéal pour se lancer, avec des formalités allégées et un chiffre d'affaires limité. Dans une entreprise individuelle, la limite du chiffre d'affaires disparaît, mais vous êtes personnellement tenu responsable des dettes de votre entreprise. L'EIRL, la SASU et la SAS sont d'autres options envisageables, mais le portage salarial reste l'alternative prisée par de nombreux travailleurs indépendants.

Graphiste freelance en portage salarial : Quels avantages ?

En portage salarial, le graphiste reste indépendant : il choisit ses clients et ses projets, applique ses propres tarifs et travaille à son propre rythme. Il conserve également la sécurité liée au statut de salarié et tous les avantages y afférant. Enfin, il ne se soucie ni des démarches administratives ni des formalités fiscales.

 

Le métier de graphiste est en plein essor, et vous pouvez vous lancer en freelance si vous souhaitez pouvoir garder une certaine indépendance et disposer de votre temps comme vous l'entendez. En revanche, il vous faudra faire preuve d'un surplus d'ingéniosité et d'un sens aigu d'innovation.