04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Comment devenir consultant SEA en indépendant ?

Le consultant SEA (Search Engine Advertising) appelé également consultant en référencement sponsorisé, a pour rôle d'étudier et d'élaborer un plan d'action de SEM (Search Engine Marketing) pour satisfaire les attentes de son client. Voyons précisément ce qu'est un consultant SEA, ses missions, ses qualités, ses formations, sa rémunération, ses différents statuts (en tant qu'indépendant) et son intérêt de s'inscrire en portage salarial.

 

Définition du consultant SEA

Le consultant SEA est chargé de l'étude et de l'élaboration d'une stratégie de référencement sponsorisé pour un site internet.

Pour cela, il va mettre en place un plan d'action, ayant pour but d'apporter une plus grande visibilité sur les différents moteurs de recherche (Yahoo, Google, Bing) et moyennant un montant prédéfini.

Et après avoir mis en place sa stratégie, il va suivre les résultats (suivi et reporting) et optimiser la campagne régulièrement.

 

Les missions du consultant SEA

Les missions du consultant SEA s'articulent autour de 3 axes essentiels.

Le premier consiste à donner une bonne visibilité au site web de son client sur les moteurs de recherche.

Le second consiste à rendre le contenu de ce site attractif.

Le dernier consiste à suivre les performances de sa stratégie de référencement payante et d'optimiser la campagne régulièrement pour atteindre les objectifs fixés au préalable (coût par clic et taux de conversion).

 

Les qualités du consultant SEA

Pour être un bon consultant SEA, il faut avoir des connaissances techniques dans le web et une bonne organisation dans son travail.

Des aptitudes de communication, de négociation et des connaissances dans la relation de presse sont indispensables.

Le consultant SEA doit aussi savoir comment fonctionnent les moteurs de recherche, les comparateurs de prix et les annuaires.

Et il doit pouvoir prendre en compte la charte technique du web et appliquer les différentes stratégies de marketing.

Plus précisément, le consultant SEA doit être capable de déployer la bonne stratégie de référencement sponsorisé et de maîtriser les outils nécessaires (Google Analytics) pour le suivi des statistiques. Il doit gérer l'outil de référencement Adwords pour bien appliquer sa stratégie et posséder d'excellentes qualités rédactionnelles pour émettre des annonces de qualité (orthographe, syntaxe et grammaire).

 

Les formations pour devenir consultant SEA

Il existe différentes manières de devenir consultant SEA.

Une licence professionnelle ATC (rédacteur web et référenceur) ou un Bachelor e-commerce à ESVA est un excellent moyen d'intégrer le monde du web.

La formation peut être poursuivie par un Master Marketing avec spécialisation dans le web (comme le Master spécialisé en alternance web marketing ou le Master e-business).

Attention, il faudra ensuite vous former seul au fil du temps pour suivre les dernières tendances et évolutions du référencement payant.

 

La rémunération du consultant SEA en indépendant

Il n'existe pas de salaire bien précis pour le consultant SEA en indépendant.

Celui qui travaille en entreprise gagne généralement entre 30.000 et 50.000 euros bruts par an.

Mais en freelance, autrement dit en tant que consultant en indépendant et donc non salarié d'une entreprise, vous êtes libre de fixer vos tarifs de mission, représentant généralement un pourcentage sur les sommes investies par les clients.

 

Le statut du consultant SEA en indépendant

Le consultant SEA en indépendant doit choisir entre le statut juridique d'auto-entreprise ou le statut juridique d'entreprise individuelle au régime de l'impôt sur le revenu, pour pouvoir se mettre à son compte.

L'auto-entrepreneur est la forme la plus répandue chez les consultants SEA en freelance. Vous êtes, dans ce cas, une entreprise individuelle simplifiée, où l'impôt sur le revenu et les cotisations sociales sont calculées mensuellement ou trimestriellement, au prorata du chiffre d'affaires encaissé. Vous êtes ainsi un TNS (travailleur non salarié) affilié au RSI (régime social des indépendants) et êtes exonéré de la TVA, en bénéficiant d'obligations comptables et administratives simplifiées. Attention, ce régime n'est pas applicable si vous dépassez un certain chiffre d'affaires annuel. Et il faut savoir que dans une entreprise individuelle comme celle-ci, votre patrimoine personnel est mis en commun avec votre patrimoine professionnel. Vous devrez donc limiter votre risque financier au démarrage (emprunt et délais de paiement).

Dans le second cas, les cotisations sociales et l'impôt sur le revenu (ISR) sont calculés sur le bénéfice annuel réalisé par l'entreprise individuelle. Vous êtes également un TNS affilié au RSI, mais durant les premières années d'activité, vous avez un forfait de cotisations sociales à payer, quel que soit votre chiffre d'affaires. Vous êtes, de plus, soumis à la TVA et la comptabilité et les obligations administratives sont plus lourdes qu'en auto-entreprise. Ce régime est en fait intéressant si vous avez des dépenses importantes (location de bureau, embauche de salariés, achat de matériel...) car vous pourrez les déduire de vos charges et faire ainsi baisser le bénéfice imposable à l'ISR et soumis à cotisations sociales.

 

Portage salarial : des avantages pour le consultant SEA en freelance

Le consultant SEA en indépendant peut opter aussi pour une solution alternative aux deux statuts précédents : le portage salarial, qui lui apportera de nombreux avantages.

Tout d'abord, la société de portage va encaisser les factures adressées aux clients du consultant et lui reverser les sommes mensuellement sous forme de salaire.

Ensuite le consultant SEA en freelance est un salarié de la société de portage, mais reste entièrement libre de prospecter. Il perçoit son salaire mensuel en fonction de son chiffre d'affaires, avec les frais de gestion et les cotisations sociales déduits.

Par ailleurs, en assurant les services de gestion administrative et de comptabilité, la société de portage évite ces contraintes de création et de gestion d'entreprise au consultant.

Devenir salarié d'une société de portage salarial est donc plus intéressant pour le consultant SEA en indépendant.