04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Comment devenir consultant marketing en indépendant ?

Les activités marketing devraient être la principale préoccupation de toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité. Pourtant, bon nombre d’entre elles n’ont pas encore de département marketing à proprement parler. Cela ne signifie pas qu’elles peuvent s’en passer. Il se pourrait simplement que leurs activités ne nécessitent pas une expertise marketing régulière. La solution ? Faire appel à un consultant marketing en indépendant (ou freelance), qui s’occupera des tâches y afférentes uniquement lorsque la situation le requiert. Mais en pratique, quelles sont les étapes pour le devenir ?

 

Qu’est-ce qu’un consultant marketing ?

Le consultant marketing est un professionnel externe à l’entreprise pour laquelle il offre ses compétences. Il étudie les possibilités de lancement d’un bien ou service sur le marché et oriente la firme vers les stratégies et tactiques à adopter pour réussir. En d’autres termes, il mène une étude de faisabilité en se basant sur le comportement des consommateurs et l’intensité concurrentielle. Il doit donc anticiper les changements qui pourraient s’opérer sur le marché sur le long terme. En plus d’être un stratège, il doit être pourvu d’un sens commercial poussé, car la finalité du marketing est la vente des produits mis en place.

 

Les missions du consultant marketing

En pratique, le consultant marketing a pour mission de :

  • Mener des études de marché, en analysant la concurrence et les consommateurs (avec une observation, des questionnaires, etc.) ;
  • Proposer des orientations stratégiques pertinentes valables sur plusieurs années ;
  • Développer de nouveaux produits (spécificités, marque, packaging, emballage, etc.) ;
  • Établir un budget prévisionnel relatif aux coûts et proposer les prix des produits ;
  • Identifier les canaux de distribution pour mettre les produits en vente ;
  • Déterminer les actions de communication pour toucher le marché cible ;
  • Proposer un programme de suivi après-vente pour fidéliser le client.

 

Les qualités du consultant marketing

Avant toute chose, le consultant doit être un technicien chevronné, capable de manipuler les outils technologiques mis à sa disposition. En outre, il doit posséder un sens relationnel accru, car durant l’exercice de ses missions, il sera amené à faire des enquêtes auprès de la concurrence et de la clientèle. Il est également nécessaire qu’il sache prendre des décisions rapides sans avoir toutes les informations requises dans certaines situations. En dernier lieu, il est préférable que ce professionnel indépendant ait déjà de l’expérience en entreprise, notamment au sein d’un cabinet d’études de marché. Ceci lui permettra de connaître quelques secteurs d’activité.

 

Les formations pour devenir consultant marketing

En termes d’études supérieures, il n’y a pas de filière uniquement destinée au métier de consultant marketing. Il faut d’abord suivre une formation de gestion d’entreprise durant au moins 2 ans avant de se spécialiser en marketing. La troisième année initiera aux bases de stratégies d’entreprise et de marketing. Une formation en Master permettra de se professionnaliser, car l’étudiant sera formé à utiliser les outils marketing, tels que les programmes statistiques, la programmation informatique ou encore l’infographie. Enfin, l’idéal est de faire un stage ou de travailler dans un cabinet d’études de marché durant 2 ans pour connaître les ficelles du métier sur le terrain.

 

La rémunération du consultant marketing en indépendant

En moyenne, un consultant marketing en freelance gagne 45 000 € par an. Il ne s’agit pas d’un salaire fixe étant donné que ce n’est pas un employé permanent de l’entreprise cliente. Le salaire peut varier en fonction des compétences du consultant, de l’envergure du projet et de sa durée. Certains consultants en freelance proposent également un montant fixe, quels que soient le projet et l’entreprise qui l’emploie. Dans tous les cas, un contrat est établi est signé entre la compagnie et le prestataire pour des soucis de transparence et légaux.

 

Le statut du consultant marketing en indépendant

Bien que travaillant en freelance, le consultant marketing ne peut pas exercer son activité clandestinement. Il doit choisir un statut juridique parmi ceux-ci :

  • L’auto-entrepreneur : qui doit verser des charges sociales à l’État en cas de résultat bénéficiaire ;
  • L’entreprise individuelle (EI) ou l’EI à responsabilité limitée (EIRL) : qui doit verser un impôt régulier, quel que soit son résultat financier ;
  • La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) ou l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) : qui a des charges fiscales plus lourdes ;
  • Le portage salarial : où le consultant doit verser des charges patronales et rémunérer l’entreprise de portage salarial.

 

Les avantages du portage salarial pour le consultant marketing en freelance

Le portage salarial est le meilleur compromis, qui vous fournit à la fois une flexibilité professionnelle et une sécurité au niveau de l’emploi. En effet, en plus des avantages sociaux (assurance chômage, responsabilité civile, retraite et salaire), le consultant marketing en freelance sera déchargé des tâches administratives, juridiques et financières. C’est l’entreprise de portage salarial qui s’en chargera. Les contreparties : l’obligation de verser des charges patronales et de rémunérer l’entreprise de portage (commission). Suite à ces déductions, le consultant gardera entre 45 à 65 % de ses recettes.