04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Comment devenir Community Manager en Freelance ?

Internet est aujourd’hui ancré dans notre quotidien. Entre outil de communication et divertissement, le web a pris une telle ampleur dans la routine des sociétés actuelles que les entreprises ont également suivi le mouvement et ont intégré les différents réseaux sociaux à leur stratégie marketing et de communication. De cette volonté d’être présent sur les différentes plateformes de réseaux sociaux en ligne est né le concept de communauté et dans la même lignée le poste de Community Manager ou CM. Qu’est-ce qu’un Community Manager ? Comment le devenir ? Quelles sont les qualités nécessaires pour occuper ce poste ? Quelles sont les perspectives d’avenir du métier ? Telles sont les questions récurrentes autour de ce métier encore méconnu.

 

Le Community Manager

Le Community Manager est le responsable de la création, de la gestion et du développement d’une communauté en ligne autour d’une entreprise et de ses produits sur un réseau social. Le Community Manager anime ainsi les espaces en ligne des entreprises afin de leur apporter d’une part une bonne image auprès de la clientèle et d’autre part créer et maintenir un portefeuille de client fidèle pour une marque ou un produit.

 

Les missions du Community Manager en Freelance

Si l’objectif principal du Community Manager est de séduire et maintenir le contact avec la communauté autour d’une entreprise, celui-ci remplit également d’autres missions. La première attribution du Community Manager est de produire régulièrement du contenu créatif pour animer la communauté tout en faisant la promotion de l’entreprise et informer la clientèle. Il veille également à récolter les avis de la communauté ainsi que les besoins et les attentes de la clientèle. Ainsi, le Community Manager est donc en charge de faire une prospection régulière du marché. Le Community Manager doit également veiller à apporter des solutions aux problèmes des clients et développer une image positive de la marque en toute circonstance. Enfin, le Community Manager peut être en charge de la production de données sur les préférences des clients et potentiels clients de la marque.

 

Les qualités et compétences requises pour être Community Manager en Freelance

Pour apporter une plus-value latente pour l’entreprise, le Community Manager doit maîtriser l’art de communiquer, d’écouter et de comprendre les personnes. Il doit être empathique, avec un sens de la communication et un soupçon de curiosité et être à l’aise pour créer du contenu rédactionnel ou des supports visuels. La créativité est également une qualité indispensable au Community Manager, sans oublier également le sens de l’organisation et la polyvalence ainsi que la faculté d’apprentissage. Parallèlement à ces qualités, le Community Manager doit également posséder une connaissance des différents réseaux sociaux ainsi que leur fonctionnement. Mais encore, la maîtrise des outils graphiques et de montages vidéo ainsi de la photographie peut également constituer un véritable atout pour le manager de communauté.

 

Le cursus pour devenir Community Manager

Actuellement, il n’existe pas encore de cursus académique établie pour mener à la profession de Community Manager, mais il faut savoir que ce poste de responsabilité requiert généralement un bac +5 ou un bac+3 au minimum. Une connaissance du marketing et des processus commerciaux sont également indispensables. Néanmoins, avec l’évolution du métier, des formations sont aujourd’hui disponibles pour enseigner les tenants du métier.

 

La rémunération du Community Manager en indépendant

Le mode de rémunération du Community Manager indépendant s’effectue généralement en fonction du temps passé pour un dossier client. La tarification est par conséquent exprimée par jour. La fixation du tarif est en fonction de la notoriété, des compétences et la nature de l’intervention et peut varier d’un Community Manager à un autre. À titre indicatif, et selon l’expérience du Community Manager, celui-ci peut générer en moyenne entre 25 000 à 40 000 euros annuellement. Ce montant n’est pas exhaustif et peut varier en fonction des performances du CM.

 

Le statut du Community Manager en Freelance

En freelance, le Community Manager est son propre chef, à cet effet, il peut adopter la forme juridique d’un auto-entrepreneur à condition de ne pas dépasser un chiffre d’affaires annuel de 32 000 euros annuellement. Le CM en freelance peut également opter pour le statut d’entreprise unipersonnel à responsabilité limitée EURL. Attention ! Les obligations d’EURL exigent au CM d'établir annuellement des états financiers et de présenter une comptabilité. Enfin, le CM peut choisir de recourir au portage salarial et travailler au sein d’une entreprise tout en gardant son indépendance.

 

Portage salarial : les avantages du Community Manager en Freelance

Le portage salarial est la solution de prédilection pour le CM. En effet, le portage salarial permet au CM d’exercer de façon indépendante sans pour autant avoir besoin de créer une entreprise. En d’autres termes, le CM en portage salarial peut garder la sécurité assurée par le statut de salarié avec une couverture sociale tout en gardant une autonomie dans son travail. En effet, recourir au portage salarial permet de se libérer des contraintes administratives, juridiques, sociales et comptables et permet de gagner un temps précieux. Enfin, souscrire au portage salarial permet également de bénéficier de la notoriété du réseau ainsi que des compétences et de l’assistance du portage salarial pour le développement de son activité.