04 42 12 44 44 GRATUIT / LUN-VEN : 9H-17H
Contact
Guide du portage

Comment devenir consultant en ressources humaines indépendant ?

Experts de la communication, des gestions de conflits et des contrats de travail, ces professionnels sont les acteurs clés au sein des entreprises. Zoom sur le profil métier et le cursus à suivre pour accéder à ce poste enrichissant.

 

Définition de la profession

Le prestataire externe de gestion des ressources humaines (GRH) offre ses services afin de prodiguer des conseils sur-mesure à la société cliente sur divers domaines concernant l’équipe et l’aspect humain/social des contrats.

 

Les missions confiées au consultant RH indépendant

En tant que prestataire externe, ce professionnel ne se charge pas directement de la GRH. Il endosse essentiellement un rôle de conseil, mettant son expérience à la disposition de la société qui l’engage. En tant que conseiller, il a pour mission de collecter toutes les informations qui permettent d’évaluer les besoins réels des sociétés concernant la manière d’optimiser la valorisation du capital humain. Son objectif est d’aider la société cliente à tirer profit des atouts du personnel tout en veillant au respect des droits de chaque membre de l’équipe.

Les conseillers indépendants en RH procèdent à une analyse scrupuleuse des conditions de travail des salariés et des stratégies adoptées par la société en termes de management. A l’issue de ce diagnostic, ils proposent des solutions sur mesure qui visent l’ajustement et l’amélioration des actions mises en œuvre. Un suivi s’impose pour s’assurer de l’application des préconisations et des conséquences positives sur la société.

La mission de ce prestataire concerne principalement le personnel et elle a, naturellement, des conséquences économiques. En effet, la productivité de chaque salarié se répercute dans les activités globales de la société et donc sur les chiffres d’affaires. Cette efficacité est inhérente aux conditions d’embauche et d’emploi, au profil de chaque membre du staff et aux moyens déployés pour les motiver. Tout cela est du ressort des consultants en GRH.

 

Les qualités personnelles attendues d’un consultant RH en indépendant

Le sens de l’écoute est l’apanage des bons consultants en GRH. Leur fonction exige en effet la capacité à analyser une situation précise et à proposer des solutions judicieuses de sorte à ne léser ni l’entreprise ni les salariés. Les aptitudes communicationnelles sont indispensables dans la mesure où ces prestataires sont également des messagers. Concrètement, il doit faire comprendre les réglementations légales à l’employeur et les dispositions particulières applicables au sein de la société concernée à ses salariés.

 

On exige de ce professionnel qu’il fasse preuve d’une parfaite compréhension de l’organisation choisie par son client. Cela fait référence à la hiérarchie au sein de la société, le rôle de chaque entité, les objectifs à atteindre et tout autre détail qui contribue à l’essor du client. Chaque société fonctionnant à sa manière, le prestataire doit justifier d’une capacité à s’adapter à chaque situation. La réactivité est alors nécessaire pour que ses clients aient l’opportunité de bénéficier de ses qualités.

 

Quelle formation pour devenir consultant RH indépendant ?

Le sens relationnel n’est pas forcément enseigné dans les écoles supérieures et universités. Néanmoins, ce n’est pas l’unique fondement de la profession. Les études se comptent ainsi en années pour pouvoir accumuler les connaissances et compétences requises par le métier. Un bac +4 ou +5 en sciences sociales ou en ressources humaines est la condition basique. Cependant, une formation en psychologie, en commerce, informatique, management et/ou comptabilité est toujours appréciée. Ce sont des domaines offrant des notions approfondies en ce qui concerne le fonctionnement des sociétés et de leurs salariés.

 

Salaire du consultant RH en freelance

La rémunération du conseiller en GRH est définie selon son profil personnel, ses acquis en termes d’expérience et bien sûr, des diplômes dont il justifie. La moyenne actuelle oscille aux environs de 5 000€ mensuels bruts.

 

Le statut des consultants RH en freelance

Il existe plusieurs options pour faire valoir ses compétences en tant que prestataire indépendant :

  • Exercer en tant qu’auto-entrepreneur et bénéficier du statut de TNS (travailleur non salarié)

  • Monter sa propre entreprise de conseils en gestion des ressources humaines (SASU, EURL, SARL…)

  • Recourir au portage salarial.

 

Les premières solutions exigent une immatriculation au niveau du greffe du tribunal de commerce et de l'URSSAF. Le portage salarial se révèle être la solution la plus simple et rapide à mettre en place afin d'exercer en tant que consultant GRH indépendant. 

 

Les avantages du portage salarial pour le consultant RH en indépendant

Cette option se présente comme le meilleur compromis entre l’exercice en tant que freelance et le statut de salarié. En portage salarial, le prestataire en GRH décide lui-même des missions qu'il souhaite réaliser. Les rémunérations correspondantes sont alors versées chaque mois, à la manière d’un salaire, par le biais de la société de portage salarial. C’est sans négliger la protection sociale et la possibilité de négocier les honoraires selon la complexité de chaque mission. Le portage salarial présente ainsi des avantages non négligeables pour tout consultant GRH souhaitant exercer son activité en autonomie. 

 

Les consultants externes en GRH ne se chargent pas exclusivement de la gestion du contrat du personnel ou du recrutement. Il intervient à différents niveaux permettant de viabiliser la société cliente. Cela explique la nécessité de justifier d’aptitudes universitaires et personnelles spécifiques.