Devenir mandataire immobilier indépendant

Mis à jour le : 
24/5/2022

Le mandataire immobilier indépendant est un professionnel de l’immobilier. Il travaille en étroite collaboration avec une agence immobilière ou bien avec un ou plusieurs professionnels de l’immobilier. En qualité de mandataire, il ne possède pas de carte professionnelle (carte T).

Quelles sont les missions du mandataire immobilier ?

Le mandataire immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre les vendeurs de biens immobiliers et les potentiels acquéreurs. Il peut également intervenir dans le cadre de la location de biens (maisons, appartements, garages, etc). Pour résumer, il est mandaté par un professionnel de l’immobilier pour s’occuper de certaines tâches.

Les missions du mandataire immobilier sont ainsi très diverses et peuvent varier d’un indépendant à un autre. Mais globalement, on peut noter les missions suivantes :

  • la prospection, afin de continuellement trouver de nouveaux clients
  • le suivi et l’assistance de la clientèle (locataires, acheteurs, bailleurs, etc.)
  • la recherche de biens à louer ou à vendre
  • l’organisation des visites des biens immobiliers, qu’ils soient à louer ou à vendre
  • la mise en relation, dans la cadre d’une location ou d’une vente immobilière
  • la constitution des documents nécessaires à la signature des baux ou compromis de vente
  • l’accompagnement des clients qui ont besoin de réaliser diverses démarches administratives (pour obtenir un emprunt, par exemple)


Le mandataire immobilier agit pour le compte d’un agent immobilier, c’est pourquoi il ne possède pas de carte T (carte professionnelle de transaction immobilière, délivrée par les CCI) à l’instar de ce dernier.

Quelles sont les compétences requises pour être mandataire immobilier ?

Le mandataire immobilier est en contact permanent avec des personnes. Il doit donc être avenant et bon communicant. Il doit aussi être organisé pour pouvoir jongler entre prospection, organisation des visites et accompagnement des clients.

Des connaissances de base en droit privé sont également nécessaires pour exercer le métier de mandataire. Des formations post-bac, du BTS au Master 2, existent afin d’acquérir les connaissances théoriques indispensables au métier.

Comme tout professionnel de l’immobilier, le mandataire immobilier indépendant doit connaître sur le bout des doigts le marché immobilier local.

Quel statut choisir pour devenir mandataire immobilier indépendant ?    

Plusieurs statuts permettent au mandataire immobilier de déclarer et développer son activité professionnelle.

Le régime simplifié de micro-entrepreneur

Ce régime permet de se lancer en indépendant avec des démarches administratives de création et de gestion allégées. Le mandataire immobilier indépendant doit s’immatriculer auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) pour pouvoir démarrer son activité.

Les cotisations sociales que devra régler le mandataire s’élèvent à 22% de son chiffre d’affaires et sont à payer tous les mois (ou tous les trimestres), auprès de l’URSSAF.

Il doit également, en parallèle, souscrire à une assurance responsabilité civile et professionnelle afin de couvrir l’exercice de son activité. Côté santé, le mandataire immobilier est affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants. Pour bénéficier d’une couverture santé plus complète, il devra souscrire à une complémentaire santé.

Enfin, en exerçant sous le régime de la micro-entreprise, le mandataire immobilier devra veiller à ne pas dépasser 72 600€ de chiffre d’affaires par an.

Quelques points de vigilance à noter concernant ce statut :

  • il ne permet pas d’ouvrir des droits au chômage
  • la couverture santé est assez peu avantageuse
  • la gestion de la TVA (obligatoire à partir d’un certain seuil de chiffre d’affaires), peut être complexe pour les plus novices

Le portage salarial

Le portage salarial est un statut qui permet de créer une activité professionnelle indépendante, sans réaliser de démarches auprès de l’administration. Le mandataire immobilier doit simplement s’inscrire auprès d’une société de portage salarial, qui se chargera de “porter” son activité.

La société de portage lui fournit ainsi un contrat de travail de portage salarial. Ce dernier est un peu différent d’un contrat de travail classique, puisque le mandataire immobilier sera totalement autonome dans le choix de ses missions, de ses clients, de sa tarification … comme un indépendant traditionnel en somme.

L’avantage du portage est que le mandataire immobilier, bien qu’il soit indépendant, pourra percevoir chaque mois un bulletin de salaire. Ce dernier est calculé en fonction du chiffre d’affaires qu’il réalise.

La société de portage lui fournit également :

  • une assurance professionnelle pour couvrir l’exercice de son métier
  • des outils pour facturer ses clients
  • un accompagnement personnalisée

Contrairement à la micro-entreprise, le mandataire immobilier indépendant peut déclarer des frais professionnels (achat de fournitures et de petit matériel, abonnements, indemnités kilométriques…), ce qui peut représenter un avantage financier non négligeable.

Enfin, le portage salarial permet de bénéficier d’une couverture santé complète et de nombreux avantages sociaux :

  • affiliation au régime général de la sécurité sociale
  • mutuelle d’entreprise à tarif négocié
  • prévoyance santé
  • cotisation au chômage
  • cotisation pour la retraite

Le portage salarial comporte ainsi de nombreux avantages, mais cela a un coût : globalement, le mandataire immobilier pourra toucher environ 50% de son chiffre d’affaires HT, en salaire net. Le reste sert à financer les cotisations salariales et patronales, qui permettent de bénéficier des différents avantages sociaux.

En résumé : le portage est un choix judicieux pour celles et ceux qui souhaitent se mettre à leur compte facilement, rapidement (en 24h ouvrées !) et sans prise de tête avec la gestion administrative de leur activité.
N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts webportage pour en savoir plus sur nos offres pour les mandataires immobiliers !

Envie de devenir freelance ?

On a la solution chez webportage :

Zéro tracas administratif

Accompagnement expert

CDI & bulletins de salaire

Assurance pro

& bien plus…

Je crée un compteJe prends un rdv personnalisé

Devenez indépendant en toute simplicité

webportage vous permet de bénéficier de nombreux avantages pour vous lancer, sans vous prendre la tête !
Compte pro en ligne
Bulletins de salaire
Outil de facturation
Zéro comptabilité
Frais déduits sans limite
Experts basés en France

Quel serait votre salaire en portage salarial ? Faites le calcul 🔥

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Virement de paie (net à payer)
1 440.35 €
soit 58%
Total des charges sociales
918.89 €
soit 37%
Commission webportage
125.00 €
soit 5%
Plus de détails sur la page simulation
L'outil de simulation est mis à disposition par webportage à titre d'exemple et le résultat de cette simulation ne saurait valoir engagement contractuel.