Portée du mois : Stéphanie Mahelin, graphiste en portage salarial

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir Stéphanie Mahelin, graphiste webportée sur supports print et web. Après des études dans le domaine du design graphique, Stéphanie a exercé un activité salariée "classique" en agence de communication et en imprimerie. Depuis un an, elle exerce une activité indépendante en portage salarial afin de tester son projet de création d'entreprise.

Caroline
14/11/2011
24/5/2022
Portraits

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Stéphanie Mahelin, je suis graphiste indépendante en portage salarial. J’ai 29 ans et je vis à Caen, en Basse-Normandie, près des plages du Débarquement.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir obtenu un baccalauréat « arts appliqués », j’ai poursuivi mes études pour obtenir un diplôme professionnel d'infographie et un D.N.A.T. « design graphique » (Diplôme National d'Arts et Technique).

Suite à mon parcours scolaire, j'ai travaillé en tant que salariée en agence de communication puis en imprimerie. J'ai alors commencé à exercer en parallèle une activité de freelance sur quelques petits projets.

Depuis un an, j'ai mis un terme à mon activité salariée "classique" et je travaille uniquement dans le cadre de webportage.

Pouvez-vous nous présenter votre activité de graphiste ?

Je travaille à la fois sur des supports print et web.Pour ce qui est du print, je gère l’intégralité des projets qui me sont confiés. Par exemple, pour la production d’un livre, je crée la maquette et je prends en charge toute la réalisation jusqu'au « bon à rouler » chez l'imprimeur.

Pour le web, je travaille en partenariat avec un développeur ; les services que nous proposons sont parfaitement complémentaires.

Quel est votre périmètre géographique d’activité ?

Je travaille essentiellement en Basse-Normandie, mais je ne m’impose pas de limite géographique. Je travaille depuis un an avec un client qui vit à Lyon et que je n'ai jamais rencontré ! On échange par téléphone et via internet. Cela ne freine aucunement l'avancement des projets.

J'aimerai aussi avoir des projets au Québec… qui sait, ce sera peut être possible !

Comment êtes-vous organisée au quotidien ?

La plupart du temps, je travaille chez moi dans une pièce que j'ai réservée à mon activité. Régulièrement, je me rends dans les locaux de mes clients et en agence.Lorsque je suis au bureau, je commence par vérifier mes mails et je prends quelques minutes pour me renseigner sur les actualités du graphisme.Ensuite, j'appelle mes clients pour faire le point sur mes différents projets. Je contacte également les personnes avec qui je collabore (développeur, journaliste, agence, etc.).

Suite à cela, j'avance dans mes créations : catalogue, carte, plaquette, maquette de site web, brochure, etc.De temps à autre, j’ai un rendez-vous client. Je ne reçois jamais chez moi. Je préfère inviter mes clients dans un café en centre ville où l'ambiance est calme et agréable.

Lorsque j’ai un moment de libre dans ma journée, j’en profite pour visionner des vidéos de formation pour me perfectionner sur les logiciels que j'utilise (principalement la suite Adobe CS5).

Depuis quand exercez-vous dans le cadre du portage salarial ?

Je suis inscrite depuis trois ans, mais je travaille réellement par ce biais depuis un an.

Pourquoi avoir choisi le portage salarial ?

C'est pour moi une solution de transition afin de tester mon projet de création d’entreprise. J'ai l'assurance de n'avoir rien à payer si je ne gagne rien.

Contrairement à une entreprise classique, j'ai très peu de gestion administrative et je sais qu’une équipe prend en charge tout cela à ma place. Cela me laisse le temps de me concentrer sur mes clients et les projets que j'ai à réaliser. Cela me donne également des disponibilités pour démarcher de nouveaux clients… et quand on démarre une entreprise, ce n'est pas du luxe !

... Et webportage ?

Pour plusieurs raisons : les tarifs me semblaient corrects par rapport à la concurrence et le mode de fonctionnement vraiment peu contraignant (toujours par rapport à la concurrence). L'interface utilisateurs est bien pensée, et surtout, l'équipe est très disponible. Très professionnelle, elle fait son maximum pour que tout se passe au mieux, quelques soient les questions ou les demandes.

Que vous ont apporté webportage et le portage salarial ?

La possibilité de pouvoir tester mon projet d'entreprise en étant libérée de la gestion administrative, et en prenant peu de risque si cela ne fonctionne pas (je n’ai rien à payer si je n'ai pas de rentrée d'argent).

Cela fait plusieurs mois que les affaires fonctionnent plutôt bien pour moi, je vais donc bientôt créer ma propre structure. Je peux aborder cette prochaine étape de manière bien plus sereine qui si j'avais sauté la case « webportage ».

Rédactrice & experte du portage salarial