Cumul portage salarial et allocation chômage

Vous êtes demandeur d’emploi et vous envisagez de créer votre propre activité à travers le portage salarial ? Dans certaines conditions, le lancement de votre projet “porté” peut être compatible avec le versement d’une allocation chômage. En effet, un complément de salaire peut vous être versé : l’ARE. L’Aide au Retour à l’Emploi peut se cumuler avec les salaires versés par votre société de portage salarial sous certaines conditions.

Caroline
14/3/2013
24/5/2022
Législation

A compter du 01/10/2014, la législation évolue. Voir le Nouvel Article

Vous êtes demandeur d'emploi et vous envisagez de créer votre propre activité à travers le portage salarial ? Dans certaines conditions, le lancement de votre projet "porté" peut être compatible avec le versement d'une allocation chômage.En effet, un complément de salaire peut vous être versé : l’ARE. L'Aide au Retour à l’Emploi peut se cumuler avec les salaires versés par votre société de portage salarial sous certaines conditions.

Quelles sont les conditions du cumul portage salarial et chômage (ARE) ?

1 - Vous devez être inscrit en tant que demandeur d’emploi auprès du Pôle Emploi et actualiser votre situation chaque mois (sur le site du Pôle Emploi, par téléphone ou en agence).Quelle que soit votre situation, vous devez obligatoirement signaler votre reprise d’activité au Pôle Emploi sur votre déclaration. Dans le cas contraire, vous vous exposez à de sévères sanctions. En d’autres termes, en tant que webporté, lorsque votre activité génère un bulletin de paie, vous devez indiquer au Pôle Emploi les montants en heures et en salaire inscrits sur ce bulletin.2 - Chaque mois, le salaire mensuel obtenu en portage salarial ne doit pas dépasser 70 % de la rémunération mensuelle de votre ancien emploi (il s'agit de l'emploi qui a permis de définir le montant de votre indemnisation).3 - Votre activité en portage étant salariée, vous devez, pour conserver vos droits, ne pas dépasser 110 heures de travail sur chacun de vos bulletins de paie.Le versement de l’allocation est assuré au maximum pendant 15 mois dans la limite de la durée de vos droits ; cette limite ne s'applique pas pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le document du Pôle Emploi :Reprendre une activité professionnelle sans perte de revenu

Rédactrice & experte du portage salarial