Freelance : comment optimiser son site web en 2022 ?

Marine
16/9/2022
5/10/2022
Divers

En tant que freelance, vous savez certainement ô combien il est important d’avoir son propre site web. C’est en effet une vitrine de votre activité qui peut vous permettre de capter de nouveaux clients. Voici donc 5 conseils clés à appliquer pour améliorer la visibilité et le référencement de votre site web en 2022 !

Au programme dans cet article :

  • Structurer son site web
  • Optimiser ses contenus
  • Créer du contenu régulièrement
  • Travailler les liens
  • Optimiser son référencement local

1. Structurer son site web

La meilleure façon d’améliorer la visibilité de votre site web est d’apparaître dans les résultats de recherche de Google. Car votre client va certainement passer par là pour rechercher un consultant ou un prestataire comme vous 😉

Pour avoir un site web visible et référencé sur Google, il existe plusieurs leviers :

  • le référencement payant : vous allez payer pour apparaître dans les résultats de Google, via des annonces affichées dans la SERP (page de résultat de recherche) notamment. Exemple :
Un exemple d'annonces dans la SERP Google


  • le référencement naturel : qu’on appelle plus communément le SEO (Search Engine Optimization), qui repose sur l’optimisation des contenus d’un site afin d’apparaître gratuitement et naturellement dans les résultats de Google.

Dans cet article, on va se concentrer sur la manière gratuite et donc le SEO ! Pour cela, il faut d’abord se pencher sur la structure de votre site et les contenus que vous allez y mettre.

Pour y voir plus clair, la première étape est d’élaborer l’arborescence de votre site, en ne perdant pas de vue les mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaître dans les résultats de recherche de Google. Cela va vous aider à élaborer la structure de votre site - ou à l’améliorer, si votre site est déjà en ligne.

Pour faire ce travail, on vous conseille de construire un tableau sous Excel, dans lequel vous allez lister toutes les pages de votre site (homepage, pages services, etc.) – et pour chacune d’entre elles, vous allez définir le mot clé sur lequel vous souhaiteriez qu’elle se positionne dans Google.  
Et attention, 1 page = 1 mot clé !

Pour vous aider dans le choix de vos mots clés, pensez à votre client cible : quelles sont les informations qu’il recherche ? Quels mots clés va-t-il taper dans Google ?

Pour choisir les bons mots clés, vous pouvez en complément vous aider de différents outils tels que :

Ils vont fourniront le volume de recherche associé à chaque mot clé.

En conclusion, votre site doit s’articuler autour d’un cocon sémantique et vos pages aborder des mots clés qui appartiennent à ce cocon sémantique.
Aussi, nul besoin d’avoir un site web trop complexe, misez sur des points essentiels :

  • une arborescence claire et logique pour vos visiteurs (homepage, page services, page contact, etc),
  • une mise en page agréable,
  • du contenu lié à votre secteur d’activité et répondant aux questions que vos clients pourraient se poser,
  • un site responsive, qui puisse être navigable via smartphone.

2. Optimiser les contenus de son site web

Avoir une arborescence claire qui réponde aux attentes de votre client cible et à certains mots clés : c’est bien beau mais ça ne fera pas tout ! Comme évoqué un peu plus haut, il faut également que vos contenus soient optimisés. Car ce que Google va regarder en premier, c’est si votre contenu est pertinent et mérite d’être affiché dans ses résultats.

Donc voici quelques règles de bases SEO à respecter pour améliorer et optimiser vos contenus aux yeux de Google ! 👀

Rédiger ses balises title et meta-description

La title et la meta-description sont les informations textes affichées dans les pages de résultats de Google :

Une balise title et meta-description dans Google

En SEO, il est primordial de rédiger et optimiser ces balises sur TOUTES les pages de votre site, en suivant ces règles :

  • la title et la meta-description doivent être uniques et contenir le mot clé principal sur lequel vous souhaitez positionner votre page.
  • La title ne doit pas dépasser 60 caractères, espaces compris.
  • La meta-description ne doit pas dépasser 155 caractères, espaces compris.

La structure du contenu

Le contenu de chacune de vos pages doit être unique et hiérarchisé, à l’aide des balises titre (H1, H2, H3, etc.). Exemple de hiérarchie simple :

  • H1 = titre principal
  • Paragraphe – Chapeau
  • H2 = titre secondaire
  • Paragraphe
  • H2 = titre secondaire
  • Paragraphe
  • H2 = titre secondaire
  • Paragraphe

Le mot clé principal de votre page doit être également parsemé dans quelques uns de vos titres, pour multiplier vos chances avec Google 😉

Vous pouvez aussi agrémenter votre contenu avec des images, en lien avec votre contenu. Pensez à renseigner les balises alt de vos images. Elle servent à décrire vos images et sont prises en compte par les robots de Google.

Le maillage interne

Il est également important de faire des liens entre vos différents pages. Cela permet notamment :

  • aux robots de Google d’explorer plus rapidement votre site web – et donc, de l’indexer dans son moteur de rechercher ;
  • et de guider plus facilement vos visiteurs à travers les différentes pages de votre site.

3. Créer du contenu régulièrement

Le contenu est la clé ! C’est pourquoi, vous devez régulièrement publier sur votre site. Pour cela, n’hésitez pas à recycler certains de vos supports de communication pour créer de nouveaux contenus.

On vous conseille aussi ajouter une section « Blog » à votre site, dans lequel vous pourrez aborder beaucoup de sujets autour de votre secteur d’activité, via des articles de blog réguliers. Cela permet non seulement d’asseoir votre expertise, de convaincre vos prospects mais aussi de proposer du contenu neuf à Google !

Enfin, pensez à mettre à jour vos contenus existants, afin qu’ils ne deviennent pas obsolètes aux yeux de Google et de vos visiteurs.

4. Travailler ses liens et ses backlinks

Outre le maillage interne, il est tout aussi judicieux de faire des liens vers des sites externes de notoriété ! C’est ce qu’on appelle du maillage externe. Cela permet de montrer à Google que vous savez de quoi vous parlez et d’augmenter la crédibilité de votre site 😉

Il est également important de recevoir des liens entrants de la part de sites web externes. C’est ce qu’on appelle des backlinks 😊

Schéma de backlinks

Pour obtenir des backlinks, vous pouvez par exemple inscrire votre site web sur des annuaires en ligne (vérifiez que l’annuaire sur lequel vous allez vous référencer est de qualité).

Vous pouvez aussi proposer de rédiger un article pour un blog que vous avez repéré – c’est ce qu’on appelle du guest blogging. Vous intervenez en tant qu’expert sur un sujet en lien avec votre activité et votre site. Assurez-vous que vous pourrez mettre un lien vers votre site !

Il est également possible d’acheter des backlinks, en passant par certaines plateformes d’achats.

5. Optimiser son référencement local

70% des recherches sur internet se font localement : quand un client potentiel va chercher un consultant SEO par exemple, il préfèrera taper « consultant seo paris » dans Google, plutôt que « consultant seo ». Pour être référencé localement, on vous conseille donc de vous positionner sur certains mots clés comprenant votre ville (et toujours en lien avec votre activité bien sûr !).

Vous pouvez, en complément, vous créer une fiche Google My Business (c’est gratuit !). Vous pourrez y faire un lien vers votre site web et renseigner diverses informations concernant vos services 😊

On a fait le tour de nos 5 conseils pour optimiser son site web ! On espère que ces tips vous seront utiles afin d’améliorer toujours plus votre site web et devenir le meilleur ami de Google 😉

Sa mission : jongler entre webinars et création de contenus, pour vous fournir toutes les informations à connaître sur le portage salarial

Derniers articles

Voir tous les articles
Aucun contenu sélectionné