Les différences entre l'interim et le portage salarial

Qu’est-ce qui distingue l’intérim du portage salarial ?

Le portage salarial et l'intérim sont deux notions bien distinctes du monde du travail que l’on peut parfois confondre.

Ces deux statuts sont pourtant bien distincts.

  • Le système de portage salarial : régi par l’article L-1251-64, du Code du Travail, le portage salarial permet à un travailleur indépendant d’obtenir un statut de salarié et de recevoir une rémunération d'une société dite « de portage salarial » pour des services qu'il va effectuer pour le compte d'une autre entreprise ou d’un particulier dits « clients ». La facture sera livrée au client et c'est la société de portage qui encaisse la somme indiquée sur celle-ci. Le montant de ladite facture sera ensuite remis au porté sous forme de salaire moins les charges. Le travailleur porté n’a plus à se soucier des démarches administratives et il peut exercer rapidement et librement son activité indépendante.
  • L'intérim : l'intérimaire est un travailleur temporaire qui est recruté pour remplir un poste vacant mais pour une durée déterminée. Dans le cas d'un intérim, c'est l'agence d’intérim qui va prospecter le poste et l'entreprise pour l'intérimaire. En outre, ce dernier reçoit son salaire de la société d'intérim et non de l'entreprise au sein de laquelle il va travailler. Un contrat lie donc la firme pour laquelle l'intérimaire va travailler et la société d'intérim. Toutes les négociations sont faites par l’agence d'intérim et non par le travailleur en question. Celui-ci devra absolument se conformer à des clauses qui auront été conclues entre les deux contractants sus mentionnés, mais qui engageront sa responsabilité, ses services ainsi que son temps.